Kimi Ryokan

Tokyo - Ikebukuro - Kimi Ryokan
Le Kimi Ryokan

Le Kimi Ryokan est un des rares ryokans encore existant à Tokyo.

 

Le plan fourni par le site de l'auberge Kimi Ryokan est simple.

Certains plans "japonais" dont l'orientation n'est pas "classique" (le nord n'est pas forcément en haut de la carte) et dont les petits dessins sensés être "explicatifs" et parlants, induisent parfois plus en erreur que l'absence de plan, nous nous en rendrons compte par la suite...

 

 

En moins d'un quart d'heure de marche depuis Ikebukuro Station (sortie Ouest) nous franchissons les petits rideaux rouges qui cachent la porte basse et coulissante au bas d'une volée de marche.

De derrière le comptoir de l'accueil, le "genkan", cette entrée typique où l'on laisse ses chaussures, une voix nous accueille par un "hello" de bon aloi.

Je tends mon papier de réservation, légèrement inquiète. Somme-nous bien enregistrées car aucun acompte ne nous a été demandé ?

Mais inutile de s'inquiéter... nous sommes au Japon ! 

Tout est OK et va très vite. Je remplis la fiche de renseignements, montre mon passeport et paie.

Et nos pieds glissés dans les "slippers" immédiatement enfilés après nous être déchaussées selon la coutume, nous partons en ascenseur dans les étages.

Il y a peu d'étages, mais l’ascenseur est le bienvenu car il se charge de porter nos valises !

 

Le "manager" ouvre la porte, s'aperçoit qu'un seul futon au lieu de deux a été installé ! Cela frise la catastrophe (pour lui) ! Il se confond en excuses et courbettes, et en moins d'une minute l'erreur est réparée. 

Nous sourions, pour lui montrer que nous en sommes pas fâchées, mais point trop n'en faut sinon le brave jeune homme perdrait un peu plus la face...

 

Nous voici donc chez nous (pour la sieste... et pour la nuit !)

La chambre est petite : nous avons réservé une chambre de 4,5 tatami (entre ,5 et 8 mètres carrés), c'est donc normal.

 

Wifi, chauffage et air conditionné dans toutes les chambres.

Nous avons même une petite télévision à écran plat.

Et bien sûr les traditionnels yukata mis à disposition !

 

La réservation s'est faite par Internet depuis leur site : pas de pré-paiement, et un mail de confirmation de réservation immédiat, suivi d'un mail affable et personnalisé.

 

Cette chambre est largement suffisante pour une nuit et nous aimons son aspect traditionnel qui est une bonne introduction au thème de notre séjour.

Une terrasse sur le toit avec fauteuils et table et la vue sur Ikebukuro, un coin cuisine équipé, du thé et du café mis à disposition, des distributeurs de boissson, un recoin avec une bonne grande table dont le plateau est en bois bien épais, pour manger, ou boire ou discuter... et un espace laverie, constituent avec le salon "bas" et son mini jardin intérieur à la japonaise les parties communes du Kimi Ryokan : le "lobby".

Tokyo kebukuro Kimi Ryokan - le lobby côté salon
Le "salon" (lobby)
Tokyo kebukuro Kimi Ryokan - le lobby côté cuisine
Le lobby : partie cuisine, salle à manger, laverie, distributeur de boissons etc...

Deux douches communes à l'étage : douches "italiennes" avec shampoing et gel douche à disposition. Dans l'espace lavabos, traditionnellement ouvert sur le couloir, des brosses à dent (jetables) avec dentifrice, peignes, rasoirs jetables et sèche cheveux (non jetable ;D) .

Un bouquet de vraies fleurs, changé tous les jours.

Le tout est impeccable. Evidemment.

salle d'eau commune. Douches de part et d'autre des lavabos
salle d'eau commune. Douches de part et d'autre des lavabos

 

Les toilettes sont japonaises (washlet) avec lunette chauffante et bien sûr les divers petits boutons rigolos et expressifs...

 Voir + de détails 

On peut également prendre un bain japonais (ofuro) dans une baignoire en cyprès !

Pour que l'eau du bain ne refroidisse pas et que l'on ne vide pas, car on y entre absolument propre, on remet les planches en bois par-dessus en guise de couvercle. 

Avant d'entrer dans le bain, il et obligatoire de se laver et se frotter avec le savon mis à disposition et bien se rincer. Le bain c'est pour la relaxation !
Avant d'entrer dans le bain, il et obligatoire de se laver et se frotter avec le savon mis à disposition et bien se rincer. Le bain c'est pour la relaxation !

Nous ne le ferons pas ici... car nous ne faisons que passer et qu'il faut réserver, à l'accueil, le bain à l'avance, mais nous aurons l'occasion d'utiliser les baignoires en cyprès plus tard et ailleurs ! Un moment de détente et de délice absolu !

Les obi (ceintures) de nos yukata
Les obi (ceintures) de nos yukata

Mais pour l'heure, et avant toute chose, pour ôter les fatigues du voyage, une douche et une "sieste" s'imposent. 


Écrire commentaire

Commentaires : 0